"Mamie, tu m'apprends à crocheter?"... et voilà, le mal était fait! :-)

Je devais avoir 9 ou 10 ans, je ne sais plus.

Ma petite mamie chérie était une fée des aiguilles: elle tricotait, elle cousait et elle crochetait.

Et du coup, elle m'a montré un peu tout ça. A sa manière (pas toujours très orthodoxe! :-)). Mais le plus important, c'est qu'elle m'a transmis son goût pour la création de "bidouilles-avec-mes-doigts".

Le tricot? Ca n'a jamais pris avec moi: je sais faire les trucs de base, mais je trouve ça long, fastidieux. Je ne suis pas régulière avec mes mailles. Je ne sais pas compter les rangs. Je tricote, je détricote, je re-tricote, je re-détricote et je finis par ranger.

La couture? En ce moment un peu en stand-by. Mais j'aime bien. Je fais des choses simples et ça me suffit. Essentiellement en habillement pour moi et mes enfants: E & N.

Le crochet? A 15 ans, je me faisais des bonnets et des sacs. Ensuite, j'ai laissé tombé, trop occupée à vivre ma vie d'étudiante. C'est revenu de temps en temps... jusqu'au jour au récemment...


"Maman, tu m'apprends à crocheter?"... et voilà, le mal était re-fait! :-)