Et oui, quand j'ai voulu m'y remettre, j'ai fouillé dans mes souvenirs et quelques trucs me sont revenus.

Comme par exemple le fait qu'une fois sur deux, je faisais des bordures pas droites et des diminutions "à l'insu de mon plein gré"! ;-)


Donc j'ai chercher les crochets de Mamie, qui était bien rangés dans un coin de l'atelier (qui est en réalité une extension du grenier), de la laine, et hop, c'était parti! J'ai regardé un peu sur le net, histoire de trouver une idée pas trop compliquée et ça a donné ça:

bandeaux1

bandeaux3

Bon, c'était bien, ça m'a occupée 5 minutes... mais je restais sur ma faim. Donc j'ai continué mes recherches sur le net et je suis tombée sur le site Crochet Me.

Et là, j'ai découvert le magazine Interweave et ça a changé ma vie! Si si, je vous jure!


Non parce qu'il faut quand même que je vous dise un truc sur le crochet et moi: y'a des trucs faits en crochet que je trouve vraiment moche... oui... Et les revues que j'ai pu feuilleter chez mon buraliste, ben... pfffffffff...


Du coup, je me suis offert la version numérique d'Interweave Fall 2012 pour le modèle de couverture: la veste Saturn... et je l'ai faite dans la foulée! Quand je vous disais que j'étais motivée!

veste

vestedetail

Réalisée en Ricoh Kids, essentiellement. J'avais pile-poile le bon nombre de pelotes... Les broderies en haut sont une improvisation personnelle. La pate de boutonnage tire un peu... Mais sinon, je suis contente et fière du résultat! :-) Pas si mal, pour un premier vrai projet!

Sinon, le patron était très facile à suivre. Il suffit d'avoir les bons termes. On trouve pas mal de lexiques français - américain (oui, parce que les termes ne sont pas les mêmes en anglais britannique) sur le net.

J'ai vu qu'Interweave, dans son dernier numéro, proposait un pull dans le même style, alors j'ai craqué, et j'ai acheté le numéro en ligne. Je ne l'ai pas encore fait. Mais ne vous inquiétez pas, vous serez les premières à le savoir! ;-)


A suivre...